En Ouganda, des chimpanzés se retrouvent défigurés à cause des pesticides !

- Advertisement -

C’est dans un article publié dans Science of the Total Environment, le 24 avril, que la primatologue Sabrina Krief dévoile qu’une grande part des chimpanzés du parc de Kibale, en Ouganda, souffrent de graves malformations. Vétérinaire et professeure au Muséum National d’Histoire Naturelle (MNHN).

La fondatrice de l’association « Projet pour la conservation des grands singes » et son équipe de recherche se sont lancées en 2008 dans l’exploration de 25 kilomètres carrés du parc national de Kibale. Les chercheurs ont découvert qu’un quart de chimpanzés (16 sur 66) présentent des anomalies : « Certains individus n’avaient pas de narines, d’autres carrément la face creuse. Un chimpanzé semblait avoir quelque chose qui ressemblait à un bec-de-lièvre » décrit Sabrina.

- Advertisement -
- Advertisement -