La science est formelle : Si les enfants pleurent dès que vous les prenez dans vos bras, c’est tout simplement parce qu’ils vous trouvent moche !

- Advertisement -

À chaque fois, c’est la même chose : dès que vous prenez un bébé dans vos bras, il pleure. Si vous avez le malheur d’essayer de sourire à ce petit bout dans son landau, il se met à hurler, et même en essayant d’ouvrir le dialogue en faisant des gouzi-gouzi à cet autre chérubin tendrement bercé par sa mère, son visage se déforme instantanément, s’empourpre, et bientôt le gamin vous vrille les tympans avec ses piaillements stridents.

Ne cherchez pas plus loin : si les gosses vous détestent autant, c’est qu’il y a une bonne raison — ils vous trouvent moche, tout simplement !

Vous l’avez sans doute remarqué : il y a des gens qui sont « doués » avec les enfants, d’autres moins. Et indépendamment de toute forme de bonne volonté, certaines personnes sont systématiquement adorées par les enfants, qui leur font de grands sourires. D’autres, au contraire, leur font peur : elles ont beau s’évertuer à tenter toutes les approches possibles et imaginables, tous leurs efforts se soldent immanquablement par une série de pleurs intarissables.

Si ce dernier cas de figure sent le vécu pour vous, alors nous avons une mauvaise nouvelle à vous annoncer : si les bébés ont peur de vous, c’est probablement parce que vous êtes moche.

Eh oui, désolé, mais c’est comme ça. Et on dit pas ça exprès pour vous vexer, hein, c’est scientifiquement démontré ! Dans une étude publiée dans la revue spécialisée Frontiers In Psychology, des chercheurs ont en effet découvert que les enfants en bas âge établissaient un lien étroit entre la « beauté physique » relative à des caractères morphologiques divers, et le sentiment de confiance qu’ils accordaient aux adultes.

En clair : les gens « beaux » sont instinctivement jugés comme étant plus dignes de confiance, et sont donc plus aimés.

D’ailleurs, les enfants sont loin d’être les seuls à raisonner ainsi ! Même en tant qu’adultes, les traits que nous considérons comme relatifs à la beauté physique sont en grande partie liés au sentiment de confiance qui se rapporte instinctivement à ces caractéristiques.

- Advertisement -
- Advertisement -