«Ocean Cleanup» : Le projet de dépollution des océans sera lancé dans les douze prochains mois !

- Advertisement -

Une trentaine de barrières d’un à deux kilomètres de long

A l’origine, Boyan Slat comptait déployer une barrière de 100 km en forme de « V », l’arrimer au fond marin et l’équiper d’un filet s’enfonçant dans l’eau pour collecter les déchets.
Il a finalement revu ses plans. En effet, les ingénieurs avec lesquels ils travaillent misent désormais, en lieu et place d’une unique barrière, sur « une flotte de plusieurs petits systèmes », soit une trentaine de barrières mesurant chacune entre un et deux kilomètres de long.

Nettoyer 50 % de la grande plaque de déchets du Pacifique d’ici cinq ans

Elles ne seront pas attachées au fond marin mais à une ancre flottante de 12 mètres de long qui évoluera dans l’eau avec les déchets en plastique, au gré des courants. Un nouveau système plus rentable et plus efficace, a expliqué le jeune créateur lors d’une présentation à Utrecht, aux Pays-Bas.

Il espère ainsi nettoyer 50 % de la grande plaque de déchets du Pacifique d’ici cinq ans, contre 42 % en dix ans comme prévu à l’origine.

Source : 20minutes

- Advertisement -
- Advertisement -